1
1 articles ajoutés
Sélectionner une page
Grossesse
Le CMV et la grossesse
3 Mar, 2021

Le cytomégalovirus est une pathologie virale appartenant à la même famille que l’herpès. 

C’est un virus qui est très contagieux, qui se transmet par les sécrétions et liquides (les urines, la salive, les larmes, les sécrétions nasales ou vaginales, le sperme, le sang, le lait maternel)

Dans la majorité des cas, cette infection passe inaperçue. Dans 90% des cas il n’y aura aucun symptôme, pour les 10 % restants, il se peut que des symptômes équivalent à un léger état grippal se présente. 

Les enfants de moins de 3 ans représentent un risque accru de contamination car il est estimé que 20 à 60% des bébés en collectivité excrètent le virus dans leur larme, leur salive ou toutes secrétions. 

Qu’en est-il pour la femme enceinte et son bébé ? 

En France, La contamination par le CMV touche environ 0,5 à 2% des femmes enceintes non immunisées par an, ce qui représente près de 4000 cas/an. Ce n’est pas dangereux pour la mère qui peut ne manifester aucun symptôme.

Cependant, dans 30% des cas, le virus peut traverser la barrière placentaire, et engendrer des séquelles lourdes pour le fœtus immédiat : jaunisse, convulsions, paralysie, retard de croissance. Dans 5 à 15 % des cas, les séquelles peuvent se présenter plusieurs années après la naissance. C’est le virus qui est le plus transmissible de la mère au fœtus. 

Qu’en est-il du dépistage ? 

À ce jour, le dépistage n’est pas obligatoire comme pour la toxoplasmose par exemple. Vous pouvez cependant en parler à votre médecin ou sage-femme afin que dès le début de votre grossesse vous réalisiez un test par prise de sang dans le but de déterminer si vous êtes immunisée (dosage des anticorps).

Il est fortement conseillé de réaliser ce test si c’est votre deuxième grossesse ou si vous êtes en contact fréquent d’enfants de moins de 3 ans qui sont en collectivité.

Il n’existe pas à ce jour de vaccin ni de traitement en cas de contamination du fœtus. Des études sont en cours mais la seule solution est d’informer afin de prévenir la contamination.

Voici nos conseils :

1-    Parlez-en à votre médecin et sage-femme dès le début de votre grossesse. 

2-    On évite les contacts avec les enfants de moins de 3 ans qui sont en crèche. 

3-    On évite les bisous sur la bouche avec le grand frère ou la grande sœur 

4-    On se lave bien les mains fréquemment surtout après le change 

5-    Pensez à laver les jouets régulièrement 

6-    On ne mange pas dans les mêmes couverts que notre enfant. 

7-    On ne prend pas de bain avec notre grand. 

Prenez soin de vous, 

Laura AMAR
Docteur en Pharmacie formée en naturopathie
Fondatrice de Mybabypharm

À lire également
Life style

Prendre soin de soi passe aussi par un style de vie !

Homines enim eruditos et sobrios ut infaustos et inutiles vitant, eo quoque accedente quod et nomenclatores adsueti haec et talia venditare, mercede accepta lucris quosdam et prandiis inserunt subditicios ignobiles et obscuros.
Life style

Prendre soin de soi passe aussi par un style de vie !

Homines enim eruditos et sobrios ut infaustos et inutiles vitant, eo quoque accedente quod et nomenclatores adsueti haec et talia venditare, mercede accepta lucris quosdam et prandiis inserunt subditicios ignobiles et obscuros.